Région Viticole, la Bourgogne, Côte Chalonnaise

bourgogne

Prolongement naturel de la Côte d’Or, dont elle reproduit les principales formations géologiques et dont elle emprunte les cépages (le Pinot Noir et le Chardonnay), la Côte Chalonnaise constitue l’une des plus belles régions viticoles de la Bourgogne. Le vignoble s’étend sur une bande de 25 km de longueur et 7 km de largeur, entre la Côte de Beaune au nord et les monts du Mâconnais au sud.

chalonnaise

Les vins :

 

­          Bourgogne et Bourgogne Côte Chalonnaise rouges :

      Dans le sud autour de Saint-Vallerin ou de Saint-Désert : fermes et corsés. Dans la région de Mellecey ou de Fontaines : tanins fins et souples. Dans le Couchois : robustes, fermes, charpentés ; demandent un certain vieillissement pour s’épanouir.

­          Bourgogne et Bourgogne Côte Chalonnaise blancs :

       Belle robe or vert, nez élégant et complexe avec dominance des arômes floraux et du fruit. Structure équilibrée. Vins harmonieux à découvrir après 2 ou 3 ans de vieillissement.

­          Bouzeron :

       Vin tendre et soyeux aux arômes floraux légèrement vanillés.

­          Crémant de Bourgogne :

       Elaborés à partir d’un assemblage de Pinot Noir, Chardonnay, Aligoté et accessoirement Gamay, les Crémants de Bourgogne sont légers et frais. Leur mousse est fine et persistante, leurs arômes discrets, élégants et fruités. Prêts à la consommation dès la fin de leur élaboration mais aussi parfaitement constitués pour être conservés quelques années.

­          Rully :

      Les Rully rouges ont une robe d’une intensité moyenne avec une belle transparence et une nuance rouge vif. Leur bouquet est élégant, assez intense, marqué par une dominante griotte-cassis, évoluant vers le fruit confit après quelques années. Souples, discrètement tanniques, peu acides, ils présentent une structure et un équilibre qui en font des vins tout en finesse et en délicatesse.

Les Rully blancs, d’une belle robe dorée brillante, sont d’une grande finesse et ont une subtilité

d’arômes allant de la noisette à la violette. Ils sont tendres et fins, ou plus nerveux.

­          Mercurey :

      Vins rouges concentrés et très colorés, aux arômes de griotte, de cassis et de fraise, souvent nuancés de touches de cuir et de sous-bois. Structure à dominante tannique le plus souvent. Solides, charpentés et équilibrés par une bonne acidité, ils sont de bons vins de garde.

Les Mercurey blancs ont un bouquet très capiteux de fruits secs et de pain grillé ; moelleux, abondant.

­          Givry :

       Vins rouges bien colorés aux arômes puissants de petits fruits rouges ou noirs (mûre, cassis, framboise et myrtille), quelquefois nuancés d’arômes de sous-bois. Saveur marquée par des tanins très fins et un moelleux qui leur donne un charme élégant. Les quelques rares blancs ont une belle robe dorée brillante, des arômes classiques d’amande fraîche et de pomme sur une structure équilibrée.

­          Montagny :

      Vins Blancs racés et séduisants, d’une belle couleur dorée, teintée de vert. Bouquet délicat, nuancé de noisette et de fougère; un goût très sec aux notes minérales et une très belle longueur. Saveur assez ferme, avec un moelleux équilibré et une acidité qui donne un bon relief.

 Le prochain article : le Mâconnais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *