Monsanto ou la conquête du monde à travers les OGM…


Monsanto? Le numéro 1 mondial de la détention d’OGM dans le monde. La firme précise bien sur son site internet aider les agriculteurs en accroissant leurs rendements tout en prenant bien soin de l’environnement et en ayant des exigences sanitaires. FOUTAISES!
Un portrait édifiant de la firme Monsanto a été dressé par la remarquable journaliste Marie-Monique Robin sur ARTE.

A travers ce reportage tout est décortiqué, de la manipulation politique à la mort progressive des paysans du monde pour une main mise totale de la production agricole mondiale en vue de soumettre le monde à une entreprise.

90% des OGM cultivés appartiennent à Monsanto. Ces Organismes Génétiquement Modifiés, l’ont été dans le seul but de résister au fameux insecticide Round Up. Le Round Up est un puissant désherbant qui détruit tout suite à  une pulvérisation sur les cultures. c’est pour cela que les OGM sont nés : résister au Round Up. Ce produit est celui qui rapporte le plus à la firme Monsanto.

Monsanto a été créée en 1901 à St Louis dans l’Etat du Missouri. C’était une entreprise chimique qui a notamment produit et vendu l’Agent Orange (qui a servi à pulvériser des populations durant la guerre du Vietnam), l’Aspartame et le PCB (Pyralène en France) responsable de nombreux cancers.

En 1974 Monsanto met sur le marché ce fameux herbicide Round Up, et prône sur son packaging : « biodégradable et bon pour l’environnement ». Heureusement, la mention a disparu suite à publicité mensongère.
Des études poussées ont prouvé que le Round Up agit sur la division des cellules et induit donc les 1ères étapes amenant au cancer.

Afin d’étendre son pouvoir, Monsanto a su être très influente sur le gouvernement américain, en effet, il y avait de quoi : l’industrie de la biotechnologie (OGM) rapporte 50 milliards de dollars à l’Etat dans les années 2000. Alors tout naturellement, le jeu des chaises musicales a commencé entre Monsanto et la Food Drug Administration (Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux) où chez les deux entités des salariés ont fait des vas et viens. Cela a bien profité à la firme Monsanto avec le célèbre « Principe d’Equivalence en Substance »  approuvé par la fameuse FDA. Ce principe considère que les OGM sont similaires à une plante conventionnelle (non OGM). Ce principe affirme en quelque sorte que les OGM sont constitués de la même manière que des produits non OGM, ce qui est totalement faux!
Il faut aussi savoir qu’en Amérique du nord l’étiquetage des produit OGM est interdit : le consommateur final ne doit pas savoir ce qu’il y a dans son assiette.

Avec plus de 100 milliards d’hectares  d’OGM détenus par Monsanto dans le monde en acquérant une cinquantaine  de compagnies sementières en moins de 10 ans, la firme contrôle la nourriture mondiale par les semences. Monsanto assène les paysans d’Amérique du sud, d’Inde et d’autres régions du monde en les contraignant à cultiver des plantes OGM qui leur coûte 4 fois plus cher et les engrais qui vont avec « grâce » à la contamination des plants OGM sur les cultures ancestrales paysanes.

Je vous invite fortement à découvrir ce reportage et à le partager autour de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *