L’origine du mot restaurant

restaurant

D’origine française le mot restaurant provient du verbe restaurer qui au XIIème siècle signifie « remettre en état ». Ce n’est qu’au XVIème siècle qu’il porte une connotation alimentaire car il signifie « aliment reconstituant », pour qu’au milieu du XVIIème siècle il adopte un terme bien spécifique à l’alimentation en désignant « un bouillon reconstituant fait de jus de viande concentrée ». A cette époque, les bouillons étaient censés restaurer les forces des bougres, des individus lambda.

Un marchand de bouillon nommé Boulanger a ouvert le premier restaurant en 1765 à Paris, rue des Poulies, où sur le pas de sa porte était inscrit « Venite ad me, omnes qui stomacho laboratis, et ego restaurabo vos » (Venez tous à moi, vous dont l’estomac crie misère, et je vous restaurerai). Boulanger donna alors naissance au restaurant tel que nous le concevons avec de petites tables qui sont à disposition ainsi qu’une carte avec différents plats, et où l’on peut se faire servir. Très vite d’autres restaurateurs ont à leur tour pris la main.

C’est à la Révolution que les restaurants vont connaître un véritable essor avec l’émergence des célèbres tables telles que Véry en 1790, Méot en 1791, Le Rocher de Cancale en 1795, Le Café anglais en 1802 et Le Café Riche en 1804.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *