Le Fromage : son histoire

fromages_histoireL’origine du mot fromage

Le mot « fromage » tire son origine de son moule et non de son procédé de fabrication. Au XIIIe, « forma » devient « formage », « fourmage » ou encore « fourmaigne » en provençal archaïque. On faisait cailler le lait dans des formes percées de trous pour qu’il s’y égoutte. Ces faisselles, en latin, se disaient « forma », tandis que le substantif grec « formos » désignait les récipients d’osier dans lesquels on déposait le caillé, aux mêmes fins.

L’histoire du fromage

L’origine du fromage remonte à la préhistoire, quand les Hommes, au Néolithique, devinrent sédentaires et se mirent à pratiquer l’agriculture. Le lait était alors obtenu de divers mammifères, comme le chameau, la chèvre ou le renne.

L’origine du fromage remonte probablement au début de l’agriculture et de l’élevage dans le Croissant fertile. Des dates placent les origines de la fabrication du fromage aux environs de 8000 avant l’ère commune, avec la domestication des moutons. Les premiers fromages ont probablement été fabriqués par des habitants du Moyen-Orient ou par des tribus de nomades turques en Asie Centrale.

parmesanParmesan BIO de Azienda Agricola Brugnoli présent sur nos salons
Photos : Nicolas Villion 2013

Dates clés de l’histoire du fromage :

Au Vle millénaire avant J.C, le caillé s’égouttait dans des vases perforés en poterie crue ou en vannerie : les « palafittes ».
On en a retrouvé des vestiges sur les rives du lac de Neufchâtel. Au Ve siècle après JC., fromage, pain de gruau et figues constituent l’ordinaire des soldats et des athlètes.

XlVe : les habitants du village de Chaillot à Paris, emmènent paître leurs vaches dans les « îles aux vaches »  et l’île de Longchamp : on fabrique le fromage dans la capitale.

En 1666, un arrêt du Parlement de Toulouse constitue le premier texte juridique relatif à un fromage: il s’agissait du Roquefort.

XVIIIe : une vacherie s’installe aux Champs-Élysées. Lavoisier calcule que les Parisiens consomment 3 kg de fromage par an et par habitant (Brie et Maroilles surtout).

1790 : Marie Harel commence à diffuser son camembert sur les marchés de Vilmoutiers.

1857 : Pasteur jette les bases de la pasteurisation. Son disciple Emile Duclaux adapte ce procédé au fromage quelques années plus tard.

1880 : la collecte du lait s’organise pour la fabrication du fromage. L’industrie fromagère progresse rapidement.

1890 : Ridel invente la boîte en copeaux du camembert.

Entre 1900 et 1925, des fromageries industrielles s’ouvrent dans la Meuse et dans l’Est; on fabrique les premiers ferments de culture ; le Roquefort bénéficie d’une Appellation Contrôlée.

1953 : un décret « réserve le mot fromage au produit, fermenté ou non, obtenu par coagulation du lait, de la crème ou de leur mélange, suivie d’égouttage ».

1955 : par la loi du 28 novembre est créé le Comité National des Appellations d’Origine.

A partir de 1973 : un fromage ne peut obtenir une Appellation d’Origine que par décret, après consultation de ce comité.

histoire-fromage-androuet

Plus de détails sur l’histoire du fromage.

Vous savez maintenant tout de l’histoire du fromage. Vous voulez en connaitre plus sur le sujet, c’est par ici : les familles de fromages, déguster le fromage, les AOP.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *