L’Alose, un poisson mal connu

N’avez-vous jamais goûté aux œufs d’alose? Une pure merveille!

L’alose est peu connue en France, mais dans une certaine région française elle l’est plus : la Gironde! Et oui, l’alose est un poisson migrateur vivant en mer mais en février elle remonte les fleuves pour pondre, comme dans les estuaires de la Gironde. C’est l’alose vraie et l’alose feinte que l’on retrouve sur cette façade Atlantique.
Ce poisson provient de la même famille que la sardine et le hareng.

Comment consommer l’alose?

L’alose est un poisson très fin à chair fragile.

Vous pouvez cuisiner l’alose :

-Au grill en séparant les filets, assaisonnée d’huile d’olive, et avec une feuille de laurier dessus et dessous les filets. Ca c’est la recette nature!

-L’alose à l’oseille cuite au grill! Ouvrez le poisson, garnissez le de feuilles d’oseille. Coudre l’ouverture et incisez les flancs. Enduire le poisson d’huile d’olive, puis sur charbon très chaud déposez votre alose!

-Au four, entière, sur un lit de tomates et d’anchois arrosée d’un peu d’huile d’olive et de vin blanc.

-En rillettes, sur des toasts beurrés et quelques gouttes de citron

rillettes-alose-de-loire-cumin

Comme sus-cité, les œufs d’alose sont très fins et délicieux! Vous pouvez très simplement les déguster,

– Sur des toasts beurrés avec quelques gouttes de citrons.

-En faire du caviar! Achetez des œufs d’alose, réduire en purée 2 échalotes, presser 2 citrons, ajouter 1 bonne c à s d’huile d’olive : servir sur des petits canapés beurrés en apéritif!

Retrouvez nos exposants, et notamment La Bourriche aux Appétits sur nos salons à venir!