La perte de l’Or Vert?

huile d'olive

Une chute vertigineuse de 80% de la production de l’huile d’olive française en 2014!

POURQUOI?

En cause, la mouche de l’olive, de son nom scientifique Bactrocera oleaequi qui s’est développée suite à un hiver doux suivi d’un été pluvieux. Cette dernière contamine l’olive en pondant ses œufs sous la peau des olives, qui tombent de l’arbre et le dépouillent ainsi.
Cette mouche est très sensible au climat. Dans le centre de l’Italie, les hivers froids et les étés très chauds permettent d’empêcher son développement.

Selon le Président de l’AFIDOL (Association française interprofessionnelle de l’olive), Olivier Nasles c’est une situation de crise jamais connue depuis 1956, où à cette date le gel avait fait des ravages.

Pour sauver les quelques olives pour la récolte de 2014, les oléiculteurs ont dû les ramasser avant maturité, début octobre, au lieu de novembre, ce qui par la suite donne un rendement moindre de l’huile d’olive.

Certains producteurs ont été moins touchés (- 30%) que d’autres par la technique de l’argile blanche, traitement préventif qui nécessite de nombreux passages, et qui reste très coûteux. Cependant, ce traitement n’est pas LA solution, car le Moulin Castelas qui a traité ses oliviers à l’argile blanche par 9 passages a récolté 35 tonnes au lieu de 150…
D’autres oléiculteurs BIO ont quant à eux tout perdu. Et 2014 restera une année noire.

Certains petits moulins qui survivaient par le flux tendus vont disparaître cette année.

Les importations d’huile d’olive de Tunisie, Maroc, Italie et Espagne vont croître. Assurez-vous bien de l’origine de l’huile que vous allez acheter!

Gros HIC pour les acheteurs d’huile d’olive française : attendez-vous en 2015 à une hausse de + 60 % de son prix!

Et croisons les doigts pour la récolte 2015…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *